Patronage Laïque du Pilier Rouge » STEPHANO SERVICE CIVIQUE INTERNATIONAL AU PATRO

Patronage Laïque du Pilier Rouge

2, rue Fleurus – 29200 BREST / 02.98.41.89.76. / plmpr@wanadoo.fr

STEPHANO SERVICE CIVIQUE INTERNATIONAL AU PATRO

Le PLPR organisait lundi une réception pour accueillir Stéphano, un jeune malgache en service civique international en présence de Bernadette Abiven, conseillère départementale en charge du projet de coopération internationale décentralisée. Cet accueil se fait en réciprocité, 6 jeunes finistériens sont actuellement sur des missions de service civique en région Diana (Nord de Madagascar)

Stephano Boudi a 26 ans et vient d’entamer un service civique de six mois al. Un accueil on ne peut plus normal pour une telle structure ? Pas tout à fait : Stephano est Malgache et sa venue a mobilisé pas mal d’énergie.

 

« Un véritable travail d’éducation populaire »

Pour l’expliquer, il faut remonter dans le temps. Depuis 2007, le Patronage laïque du Pilier-Rouge entretient un échange avec la compagnie Zolobe, une troupe de musiciens, percussionnistes, jongleurs, acrobates de Diego Suarez, la plus grande ville du nord de Madagascar. Ce partenariat a donné naissance, quatre ans plus tard, à l’association les « Zamis de Zolobe », un groupe d’une vingtaine d’adhérents, essentiellement Nord-Finistériens, dont l’objectif est de soutenir les nombreuses actions que mène la compagnie en direction de la jeunesse. Elle envoie ainsi des fonds pour que vive le centre culturel créé dans une ancienne école et pour aider à monter des spectacles de sensibilisation à la protection de l’environnement ou des droits civiques, dans les quartiers comme dans la brousse.

« Entre maintien des traditions et passage d’un message positif, la compagnie mène un véritable travail d’éducation populaire (…) ses membres sont tous des praticiens de très bon niveau et quasi bénévoles », commente Ludovic Mingant, le secrétaire des Zamis, ancien coordinateur du PLPR.

Jusqu’à fin novembre

Inviter l’un d’entre eux à découvrir ce qui se passe ici, dans le milieu de l’animation, s’est imposé comme une évidence. « Nous avons voulu adosser cet accueil à une équipe professionnelle » dit Sandrine Kerlidou, la directrice du patro. Avec le soutien du Conseil départemental, Stephano va donc partager son temps, jusqu’à fin novembre, entre le patronage brestois et le Centre socio-culturel de Lesneven. « Deux structures qui ont des similitudes mais aussi des différences : l’une est en milieu rural, l’autre en milieu urbain ». L’aventure promet d’être des plus enrichissantes, et pas que pour le « stagiaire ». Car malgré son jeune âge, Stephano possède déjà une grande expérience. « Il va découvrir comment ça fonctionne chez nous, mais aussi montrer – sans trop vouloir caricaturer – qu’avec trois bouts de ficelle et deux cailloux on peut animer, seul, un groupe de 60 gamins ».



Laisser un commentaire